Appelant à se déplacer sur le territoire, ce dessin réalisé par Sylvain Fraysse au fusain sur placoplâtre est installé dans un champ, sur la commune des Combes, en hauteur et face à un paysage découvrant en perpective l’ enchâssement progessif des collines et des causses, le regard plongeant à travers la percée judicieusement placée devant ce paysage et suscitant la curiosité du regard : c’est bien à travers le regard de cet enfant que nous plongeons, d’un regard qui n’oublie pas d’être contemplatif face au monde mais aussi fureteur... voire peut être quelque peu voyeur ? Sans fixateur, laissé là au coeur des éléments, le dessin va subir les aléas des conditions climatiques, conférant à ce travail une dimension éphémère souhaitée par l’artiste. Voué à se disloquer, s’oublier, disparaître.